www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du stade rodez athlétisme
Actualités
Championnats de France Elite : Les records en tous genres pour Adrien Cassagnes !!!
13 Juillet 2013 - Alain
Championnats de France Elite : Les records en tous genres pour Adrien Cassagnes !!!

C’est sans aucuns complexes que le junior du Stade Rodez Athlétisme, Adrien Cassagnes a participé à son premier championnat de France élite, hier sur la piste parisienne de Charléty. Pas la moindre appréhension de côtoyer les internationaux que sont Yohann Diniz de Efs Reims ou encore Kévin Campion de l’Afa Feyzin-Vénissieux. C’était un nom prédestiné pour ce dernier car il s’est imposé avec beaucoup de facilité signant au passage la meilleure performance de tout l’historique des championnats. Il a bouclé son 10000 mètres dans le temps de 38’37’’02. Il laisse son suivant, Yohann Diniz à plus de 50 secondes, 39’27’’63 ; le 3ème étant le tunisien de Lyon Athlétisme, Hedi Teraoui en 39’37’’96, mais la médaille de bronze revenant à Bertrand Moulinet d’Amiens en 39’50’’03.

Et dans ce peloton, fort de 18 unités, le jeune athlète sang et or, vient prendre une remarquable 12ème place, 11ème du championnat, dans le temps de 44’03’’60 ; il bat son record de près de 2 minutes. Une référence chronométrique qui lui vaut de battre le record des Pyrénées toutes catégories en le pulvérisant de plus de 90 secondes (il efface un record qui datait de 2005 détenu par Steven Robidou du SATUC en 45’39’’2), et ce temps constitue la meilleure performance française de l’année chez les juniors mais aussi en espoirs, mais également la 12ème en seniors !!! A huit jours des championnats de France de sa catégorie, le prochain week end à Dijon, le jeune flavinois s’est affirmé et sera le favori de l’épreuve.

Joint après son effort, le ruthénois disait : « c’est un véritable plaisir de marcher dans ces conditions, aux côtés des meilleurs français  et sur cette piste de Charléty. J’ai écopé de 2 cartons jaunes et un s’étant transformé en carton rouge, mais à aucun moment je ne me suis mis la pression. J’étais très serein » NDLR la disqualification arrive au bout de 3 cartons rouges.

24/07 >
04/06 >
10/05 >
11/04 >
13/03 >
04/03 >
02/03 >
29/02 >
25/02 >
21/02 >
20/02 >
14/02 >
03/02 >
31/01 >
27/01 >
24/01 >
19/01 >
18/01 >
13/01 >
11/01 >